Biographie

Julie Alcaraz, également violoncelliste et chanteuse lyrique, fait vibrer les cordes sensibles de sa voix et de son violoncelle dans chaque touche de son piano. Musicienne atypique, elle enrichit sans cesse son jeu pianistique par cette pluralité musicale.

A

rtiste d’origine espagnole, elle est particulièrement attachée à défendre le répertoire d’Albéniz à travers l’oeuvre d’Iberia qui tient une place toute particulière dans son coeur.

Actuellement en « Post-graduate » au Mozarteum de Salzburg dans la classe de Jacques Rouvier, après obtention du diplôme d’« Artiste interprète » du CNSM de Paris dans la classe de Denis Pascal. Julie bénéficia des conseils d’éminents pianistes tels qu’Hortense Cartier-Bresson, Olivier Gardon, François René Duchable, Jean François Heisser, Jérôme Rose, Philippe Cassard.

Sa carrière s’ouvre tout d’abord à l’international, et notamment au Japon en tant qu’ambassadrice de musique française, puis plus récemment à New York pour la « French American piano society ». Elle est aussi régulièrement reçue en Europe :

Portugal, Roumanie, Espagne, Irlande (« Clandeboye festival »), et Londres où elle se produit en première partie du pianiste Barry Douglas. C’est une invitée régulière des salles et festivals parisiens (Festival Chopin, Salle Gaveau, Salle Cortot, Cité de la Musique, Hotel de Soubise), mais également des festivals tels que « Liszt en provence », « Les pianissimes », « Festival international de Dinard ». , et particulièrement dans le Pays Basque dans le cadre du « Festival international Piano Classique ».

Chambriste confirmée et appréciée, elle est plusieurs fois lauréate du prix de l’Académie Ravel notamment avec le violoniste Ryo Kojima et forme un duo aux coté de la violoncelliste Marion Platero. Elle fut également l’invitée de l’émission « Générations Jeunes interprètes » sur France musique présentée par Gaëlle le Gallic, notamment aux côtés d’Emmanuelle Bertrand.

Soliste riche et complète,
elle multiplie également les expériences avec orchestre

3e concerto de Beethoven avec l’orchestre Bayonne-Côte-Basque, sous la direction de Benjamin Levy, 10e concerto de Mozart pour deux pianos avec le pianiste concertiste Olivier Chauzu, « Nuits dans les jardins d’Espagne » de Manuel de Falla avec l’orchestre des Lauréats du CNSM de Paris. Elle partage également la scène avec les plus grands artistes comme le violoniste Dimitry Sitkovetsky et pianiste Barry Douglas.

Julie remporte en 2016 le 3e prix au concours International Mackenzie de New York, et est lauréate des Fondations Cziffra, Meyer ainsi que du Mécénat Musical Société Générale, et vient d’enregistrer son premier disque consacré principalement à la suite Iberia de Albéniz sous le label « Les belles écouteuses ». Elle est soutenue par la fondation « L’or du Rhin » pour l’année 2018/2019.

Pour toutes vos questions

Contact rapide

Pas assez lisible ? Générer un nouveau captcha captcha txt